Expositions "Salle Espace Richard Casteau"

La mairie loue une salle d'exposition d'environ 40m² sur une rue principale du village.
Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter l'accueil : 04 90 05 60 16




EXPOSITIONS 2019 :

Expositions à venir : Chantal segura du 22 octobre au 4 novembre :
Chantal SEGURA exprime sa créativité avec des fils et des textiles comme d'autres façonnent des sculptures avec de l'argile. Chantal modèle et sculpte ses bas-reliefs, elle donne matière et volume à ses œuvres. Les broderies omniprésentes sont réalisées avec des fils, toutes matières confondues, au préalable teints, peints ou aquarellés jusqu'à l'obtention des teintes justes qui permettront l'élaboration des dégradés et assortiments de couleurs. Couleur et lumière voici les maîtres mots, couleurs qui s'imbriquent, se fondent et se confondent pour traduire les émotions de l'instant, lumière omniprésente par l'utilisation de procédés personnels qui apportent l'éclairage aux tableaux Chantal n'est pas intéressée par le figuratif, ce sont ses états d'âme qui guident la réalisation de ses créations dans une démarche résolument contemporaine. Ses compositions se déclinent autour d'un triptyque : "corps, âmes et esprit". La préparation et le don de soi permettent de relier ces trois éléments et de mettre en marche le geste créatif. "Le toucher fait partie de mon œuvre, mes doigts peignent, sculptent et glissent sur la matière,guidés par mes sensations, mon conscient et mon inconscient". "Je veux approfondir les choses les plus ordinaires, les rendre précieuses, mystérieuses et fragiles...Je cherche à créer différents univers...C'est mon monde..." Un fil, une aiguille et les doigts sont le prolongement de l'esprit qui transmet les émotions.



Expositions déjà passées en 2019 :

Marie-Laure d’ANGELO du 9 avril au 22 avril :
D’Angelo Marie Laure est une artiste autodidacte née à Marseille et vit actuellement à Cavaillon. C’est une peinture qui fait appel à la réflexion, au symbolisme dans un style surréaliste et universel. La pensée est ainsi matérialisée sur la toile. Le regard s’y pose et s’interroge. D’Angelo invite à travers ses œuvres à un voyage philosophique, spirituel, colorée, en mouvement et libre comme l’existence.
06 77 06 51 69
Site internet www.dangelo-art.com


Dave Schweitzer du 23 avril au 6 mai :
Dave Schweitzer (Belgique, 1972) décrit ses œuvres comme des portraits intérieurs: une façon abstraite de portraiter la réalité qui n’est pas visible à l’œil nu. Comme une éponge, il absorbe la nature des gens qu’il rencontre, des lieux qu’il visite et des événements qui l’entourent. Lors de la création de leurs portraits intérieurs, cette éponge est serrée pour donner naissance à des compositions qui ne prétendent pas dépeindre l’extérieur, mais l’intérieur, la vraie réalité. Alors, l’art conceptuel devient parfois plus abstrait qu’attendu, et l’art abstrait peut se révéler plus conceptuel qu’il n’en a l’air. Les créations de Dave Schweitzer peuvent, alors, couvrir plusieurs disciplines et prendre différentes formes. L’art de Dave Schweitzer figure dans des collections publiques et privées en France, Belgique, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Allemagne, Italie, Suisse, Russie, au Corée du Sud, aux États-Unis et au Japon. Il travaille et vit à Joucas. http://daveschweitzer.be https://instagram.com/dave_schweitzer_dasc/


Maguy Sabatier du 7 mai au 20 mai :
L’aquarelle m’a toujours fascinée. Elle me permet de simplifier les formes, de jouer avec la lumière et la transparence des couleurs, pour traduire une atmosphère, une émotion. Maguy.


Pascal Giroud du 21 mai au 3 juin :
«Artiste peintre français né à Lyon en 1971. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été attiré par l'art, j'ai passé mon enfance un crayon à la main et mon adolescence à étudier la musique mais ce n'est que vers l'âge de 24 ans que j'ai commencé à m'intéresser « sérieusement » à la peinture. Étant autodidacte, j'ai essayé plusieurs médium (aquarelle, acrylique…) pour finalement me tourner vers la peinture à l'huile. A cette époque il s'agit surtout d'une passion que je partage en parallèle de mon activité professionnel. Je présente en 1998 mes premières peintures à la Galerie Jacques Royan à Lyon. Un an plus tard, la Mairie de Caluire me demande d’exposer mes tableaux de Lyon et ses environs. A 30 ans, suite à une exposition personnelle, je rentre à l’Académie de peinture Pierre Jean Chaffrey où je suis l’enseignement des peintres André Disdier, Pascale Paradis et Norbert Vaginay et participe à des expositions collectives au sein de la Galerie de l'Olympe de Lyon. Ils me transmettent leur savoir avec passion. En 2009, je décide de devenir professionnel, je quitte la région lyonnaise et j'ouvre mon atelier à Sisteron (Haute-Provence). Je participe à de nombreuses expositions dans la région PACA et j'expose régulièrement sur Aix en Provence. Mon parcours m'a conduit à exposer dans de nombreuses galeries en France et également à l'étranger (Russie, Chine, USA, Pays-Bas...). Que se soit sur le motif où dans mon atelier, je pratique une technique « Alla Prima », je réalise mes peintures en une seule séance car j'aime garder la spontanéité de la première impression c'est pourquoi je travaille essentiellement sur des petits formats.»


Expositions à venir :

Sophie Bourgon du 4 juin au 17 juin :
La peinture a toujours été pour moi une passion, j’ai toujours aimé peindre. J’aime peindre les paysages dans lesquels on ressent la force des éléments naturels, la puissance d’une vague, du vent, des nuages, la beauté d’un arbre, des roches, des falaises et toutes les émotions suscités par ces couleurs qui nous sautent aux yeux. Je me suis beaucoup intéressée aux paysages méditerranéens pour la pureté des couleurs, la palette chaleureuse qu’ils procurent et j’ai tenté de rendre sur la toile l’émotion que j’ai ressentie en les voyant. Ma peinture au couteau permet une composition généreuse en matière avec un style contemporain. Ma démarche artistique cherche à transmettre une énergie positive, au-delà de l’émotion.


Alain Faure du 18 juin au 1 juillet :
L'artiste travaille et expose en Bourgogne et en Provence. C’est à l’âge de 9 ans qu’il commence à peindre la lumière de Van Gogh trouvée dans quelques livres. Au collège, son professeur de dessin le fait entrer aux Beaux Arts d’Auxerre de 1964 à 1967. Il peint le soir, le week-end ou pendant les vacances. Avec l’idée fixe d'un cheminement poétique, en quête d’une voie et d’un style qu’il veut libres, il décide dès 1972 d’approcher d'autres ateliers. Il s’intéresse aussi quelques années à l’histoire de l’art, puis durant trois saisons il pratique le croquis rapide de nu...'' très bonne école d’humilité '' explique-t-il. Il est fait Chevalier puis Officier Académicien du Mondial Art Académia. Les médailles de Vermeil et d’Or lui sont décernées par l’Institut Européen des Arts Contemporains. Alain FAURE travaille l’aquarelle, l’huile, mais surtout l’acrylique. Sa volonté renouvelée... reste encore et toujours de progresser vers le beau, celui d'une autre réalité mais aussi d'un concept moderne.


Sandrine Berthon du 2 juillet au 15 juillet :
Capter la lumière et les matières, s’inspirer de ce qui nous entoure, Sandrine Berthon retranscrit au travers de ses œuvres un monde où la réalité côtoie l’imaginaire. Dans ses tableaux, les couleurs se fondent les unes aux autres, révélant ainsi des contrastes qui captent l’émotion à la recherche d’esthétisme, de transparence et de vibration. Chaque œuvre raconte une histoire, chaque histoire est un voyage ou un rêve qui se dévoile. www.sandrine-berthon.com Sandrine Berthon Artiste plasticienne 06 14 88 11 32 Site : www.sandrine-berthon.com


Isabelle Sarian du 16 juillet au 29 juillet :
Après avoir habité Tours, Orléans, New York et Paris. Elle a installé son Atelier/ Galerie près de Bourges (18) à Marmagne où elle a fondé une école pour adultes «L’Atelier Abstrait». Diplômée d’Art Graphique Publicitaire elle fut Directrice Artistique en agence de pub pendant 15 ans. Elle choisit très vite l’acrylique pour une expression abstraite colorée et spontanée. Isabelle participe à de nombreux salons brigant les meilleurs prix et organise des expositions personnelles en France à l’étranger. Influencée très jeune par les ciels de Turner et émotionnellement touchée plus tard par l’œuvre de Zao Wou-Ki, Isabelle Sarian s’inscrit dans le mouvement de l’abstraction lyrique ou ses muses sont le ciel et la terre. Tout comme Vassili Kandinsky sa recherche picturale ne s’effectue pas sur l’objet figuratif mais sur son essence, son âme. Très coloriste elle pense comme Eugène Delacroix que «la couleur et par excellence la partie de l’Art qui détient le don magique et a tous les pouvoirs sur la sensibilité.» Dans cette exposition «Entre Ciel et Terre» elle convie le visiteur à découvrir le cosmos, les ciels s’irradient de moulte couleurs et transmettent un message polysémique qui sait faire écho de façon différente à chacun d’entre nous . L’effet radieux de la lumière rendu par des pigments ou des inclusions de feuilles d’or subjugue souvent l’œil. Sous son pinceau et grâce à sa vaste palette Isabelle magnifie la Planète Terre. De plus sa technique personnelle intitulée «Impression Raku©» qui permet à l’artiste de faire craqueler finement sa toile comme si elle était une céramique, ajoute de la délicatesse aux œuvres porteuses de force. L’harmonie entre «l’au-delà» et «l’ici-bas» se tissent sans heurts... L’observateur et l’artiste se découvrent à travers la toile. Au-delà des couleurs, des formes et des matières, la sensibilité qui s’en dégage créée l’alchimie.


Nicole Roye du 30 juillet au 12 août :
Au fil des années, mon geste s’est affirmé en suivant les racines, le tronc vers la frondaison. Ce L n’a d’autre sens que celui d’un long périple artistique qui l’a rendu naturel, spontané… mais aussi mystérieux dans son amplitude qui génère de multiples évocations,à chaque fois différentes,toutes à la fois dans une unique impulsion. Encre de chine,nuance, noir, blanc, transparence profonde, d’une gestuelle légère au goût de mon pinceau. Elle m’emporte dans une douceur insoupçonnée, un geste paisible existant dans cette subtilité de pouvoir créer l’arbre dans sa beauté, son arborescence, ce lavis laissant une trace qui me donne toujours un regard nouveau sur ses étonnantes proportions, l’envie d’être en harmonie avec lui… Simplement l’imaginer. Nicole Roye


Gérard Oberto du 13 août au 26 août :
Une carrière d’ingénieur conseil puis l’adhésion à la Maison des Artistes depuis Mai 2015, comme quoi on retourne toujours vers ses premiers amours. Et si sa peinture correspondait à un désir d'apporter une dose de bonheur à celles et ceux qui se l'approprient ?. Des peintures d’un style résolument naïf, des toiles peuplées de personnages colorés, animalesques, humanoïdes, qui sortent tout droit du rêve de l’artiste. Ils peuvent être tour à tour : Innocents, décalés, sérieux ou rieurs, caricaturés ou énigmatiques. De la couleur, encore de la couleur, un zeste d’humour, un soupçon de dérision, quelques caricatures, l’ensemble avec générosité. Faut-il beaucoup les aimer ses personnages pour les laisser libres de gambader sur la toile. Visitez également son site : www.galeriedart-gerardoberto.fr


Nicole Milton du 27 août au 9 septembre :
En créant, vous vous nourrissez de l’énergie de l’acte et de tout ce qui en émane. C’est une énergie de joie, d’amour qui enrichit au-dedans de vous-même et renforce votre bien-être. Toucher le cœur des êtres humains et leur permettre de s’ouvrir à leur beauté intrinsèque, telle est mon intention. Nicole Milton Je viens de Suisse, le pays où les langues et les cultures se mélangent où les fleurs des champs côtoient les roses dans les jardins. De nombreuses personnes me connaissent depuis plus de 25 ans dans mes activités florales événementielles, de cours d’art floral et d’animation de groupes en entreprises. www.nicolemilton.ch Aujourd’hui, j’inscris les fleurs sur la toile. www.nicolemilton.art Bouleversée par la beauté de deux pétales de roses stabilisées tombés incidemment dans ma main, je me promets de créer un tableau de pétales. Un chemin de patience et de petits miracles débute avec des cours de peinture japonaise (nihonga) à Paris. J’y découvre des procédés ancestraux qui me passionnent et m’émerveillent. Un monde s’ouvre à moi. Je jubile de plaisir à réunir les pigments naturels qui me permettent de créer ma propre peinture à l’aide de colle d’os et d’eau et de partir à la découverte de toutes ces matières naturelles provenant de notre généreuse terre. Plusieurs voyages en Inde m’ouvrent le cœur et l’esprit. C’est au Japon que je découvre un univers inconnu, une beauté de l’ordre du sacré, vibrante, irradiante de simplicité, de respect, de joie et de gratitude. Ce voyage transforme la vision de moi-même et m’invite à donner une expression nouvelle à mon être tel un appel à suivre mes visions avec confiance et intuition. Rapidement, le pétale se fait excessif. Un chemin d’expérimentation débute pour obtenir la mesure harmonieuse entre pigments naturels et fleurs. C’est ainsi que je crée une approche personnelle de la peinture nihonga, la poudre de fleurs sur toile. Devant la verticalité de cet instant, mon travail de peintre prend un nouveau souffle, un tournant fondamental s’invite avec des rêves à accomplir et un potentiel à explorer. Je transcris les beautés extérieures qui m’émeuvent sur des panneaux en bois marouflés de papier japonais. La force des pigments, l’aura des fleurs en poudre et la feuille d’or pur confèrent à mes tableaux une énergie unique qui les rendent thérapeutiques pour certains. C’est le frémissement du vent, le chant d’un oiseau, le regard porté à une fleur, le ronronnement de mon chat, le murmure du monde qui m’inspirent et me portent à exprimer mon amour infini pour la vie.


Amandine Ivarra du 10 septembre au 23 septembre :
Du Mont Ventoux à la Montagne Sainte Victoire, en passant par les rondeurs des Monts du Luberon, quelques soient l’heure ou la saison, il n’y a pas une ombre projetée sur les façades de nos villages haut perchés qui ne m’émeuve, pas un bourgeon éclatant dans le bleu de l’azur qui ne me mène à mes pinceaux… Mon unique ambition est de restituer la beauté qu’il m’a été donné de voir. Mon seul souhait est de partager avec vous la sérénité joyeuse qu’elle suscite en moi. Rendez-vous est pris pour septembre dans ce beau village de Roussillon où j’ai hâte de vous rencontrer et où je serai heureuse de vous présenter mes plus belles contemplations.


Noëlle Rious et Valérie Gremmo du 24 septembre au 7 octobre :
Valérie GREMMO, artiste peintre, évolue en Provence depuis quelques années. Elle puise son inspiration au gré des paysages qui font écho à sa sensibilité. Son écriture picturale se nourrit de matières quelles qu’elles soient (huile, acrylique, mortiers, écorces, sable, tarlatane…) Ses techniques mixtes offrent à ce jour, beaucoup de reliefs, de types différents. A vous d’en juger par vous-même ! Noëlle RIOUS peintre sculpteur a quitté la lorraine et vie actuellement en Provence. La peinture, puis la sculpture et la découverte du Raku (ancienne technique d’émaillage japonaise) reflètent son identité artistique. Ses sculptures porteuses de messages vous invitent à entrer dans son univers.


Le club des 5 du 8 octobre au 21 octobre :
Martine Lagarde : aventure poétique, l'article sculpte comme il sent, intuitif La poésie prend forme et la matière se charge de composante émotionnelle. Forme, volume, lumière, volupté des arrondis. Terre, feu, nature et imaginaire. Sensualité de la terre. Invitation au voyage du spectateur.


EXPOSITIONS DÉJÀ PASSÉES en 2018 :

Marie-Laure d’ANGELO du 27 mars au 9 avril :
D’Angelo Marie Laure est une artiste autodidacte née à Marseille et vit actuellement à Cavaillon. C’est une peinture qui fait appel à la réflexion, au symbolisme dans un style surréaliste et universel. La pensée est ainsi matérialisée sur la toile. Le regard s’y pose et s’interroge. D’Angelo invite à travers ses œuvres à un voyage philosophique, spirituel, colorée, en mouvement et libre comme l’existence.
06 77 06 51 69
Site internet www.dangelo-art.com


Ann R du 10 avril au 23 avril :
Une recherche d’équilibre entre force et vulnérabilité. Dans mon univers, se côtoient des Super Lapins, de drôles d’oiseaux blessés mais heureux, des mannequins de bois ou des nounours, tout droit sortis de notre enfance, des tigres ou des ours puissants mais en sursis… J’aime les contrastes d’idées, de couleurs, les concepts qui s’entrechoquent, j’ai plaisir à créer un univers insolite où tout est rendu possible, où la vie trouve son chemin, s’équilibre d’une façon ou d’une autre. J’aime partir d’un animal a priori sans prestige, un lapin par exemple et l’anoblir ou lui donner de super pouvoirs, comme métaphore d’une personne a priori ordinaire, mais qui, face aux épreuves se révèle extraordinaire. Je souhaite faire partager cette douceur, ce monde des possibles et empreint d’humour aussi. Ne nous prenons pas trop au sérieux non plus… Chacune de mes toiles est une œuvre unique entièrement réalisée au pinceau et à la peinture à l’huile.
Ann R 06 23 79 60 27 Site web : www.ann-r.com e-mail : artiste@ann-r.com

Florence CABET / Etienne FRISQUE du 24 avril au 7 mai :
Flore née à Paris, vit depuis une vingtaine d’années à Bruxelles. Enfant, la pratique du dessin, de la peinture la captive et lui donne une merveilleuse manière de s’exprimer. Depuis son installation en Belgique, elle n’aura de cesse de se perfectionner aux différents média que sont la peinture, la photographie, le collage, la sérigraphie. Puisant son inspiration parmi les plus grands tels Robert Rauschenberg, Jean-Michel Basquiat, Andy Wharol, Flore joue, non sans humour, avec l’iconographie populaire. Ses créations reflètent le bouillonnement urbain qui nous entoure avec cette accumulation d’images tirées des magazines et catalogues publicitaires tout en y apportant un questionnement sur notre société consommatrice d’images. Doux mélange de Pop Art, de Nouveau Réalisme, et de Street Art, les œuvres de Flore sont modernes et actuelles offrant une réflexion pertinente sur la société d’aujourd’hui.
Site : www.florencecabet.com Email : florecabet@gmail.com
Etienne Frisque alias EFRI
Etienne Frisque qui signe sous le nom de EFRI a toujours dessiné. Depuis l'enfance et jusqu’à l’âge de 20 ans. Ensuite arrêt pendant 20 ans. Activité professionnelle dans le domaine du marketing et publicité. Et puis, aujourd'hui, Etienne Frisque prend plaisir à revisiter des emballages, surtout des sacs en papier de marques, connues ou non. C'est parfois un passe-temps, quand il ne dort pas, pour rendre l'insomnie utile... Mais c'est aussi et surtout, un besoin impérieux de dessiner quelque chose, faire des lignes, des taches, n'importe quoi. Et tout de suite. Et puis, vient le jour où ces gribouillages prennent de l'importance. C'est tout un petit monde qui se développe, inspiré par la marque, par les couleurs, toujours dans une abstraction réaliste. Les lignes deviennent routes qui s'entrelacent ou alors ce sont de fausses cartes routières, des racines, etc. Etienne Frisque, c'est un monde avec les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.
http://www.efri.be/ http://efrinumeric@gmail.com

Sylvie BOUDET du 8 mai au 21 mai
La peinture c'est à mon sens la création d'un univers, à part entière. L'influence première de ma peinture prend ses sources à l'origine de l'univers. le Big Bang..... Fusion, dissociation d'éléments, chimie. Les forces de la nature opèrent à chaque instant. Transformation, évolution, répétition. Dans la multitude des possibilités, la nature crée et invente chaque jour... L'univers est entré dans l'espace du temps. La matière est guidée, ordonnée, déplacée, transformée. Dans le chaos originel, l'espace se crée. Mouvement, éloignement, rapprochement de plans, regroupement d'éléments. Des limites se forment entre le vide et le plein, oscillent entre turbulence et état statique. De la forme au trait, du figuratif à l'abstrait, la peinture prend forme progressivement, par superposition de strates. La couleur est vibratoire. La peinture est une abstraction lyrique paysagée qui laisser une fenêtre ouverte à l'instant privilégié de l'imaginaire. c'est une scène ouverte où se dessinent les rêves et les couleurs de la vie. Elle transmet un message en général optimiste..., celui du processus de vie. La source d'inspiration principale est la Nature.Plusieurs thèmes sont abordés : le theme de la couleur (abstraction, travail sur l'intensité des couleurs, induisant aussi une partie du travail dans l'aléatoire), le thème de la Mer (figuratif et onirique), le thème du Paysage (ambiance paysagée, jardin d'abondance, Arbre de Vie). La peinture est faite pour Contempler, Voyager, Traverser le temps. Sylvie BOUDET

Monique CHÉRY du 22 mai au 4 juin :
Monique Chéry, artiste peintre provençale, parcourt la Provence pour brosser, avec sa passion habituelle, des paysages aux couleurs tantôt délicates, tantôt vives. Nous parcourons avec elle les champs de coquelicots, de lavandes, d’oliviers, de cerisiers et nous nous attardons dans les rues, les places des villages du Luberon. Dès 1989, elle participe à de nombreuses expositions personnelles ou de groupes, en France, à l’étranger, y compris les USA, le Canada. Elle a remporté de nombreuses distinctions dans des salons internationaux. Elle expose, à l’espace Richard CASTEAU, une grande variété d’œuvres, des aquarelles, des huiles. L’exposition est ouverte tous les jours y compris le dimanche et les jours fériés de 10 H à 19 H. Vous pouvez la contacter au 06 86 24 62 79

René BEUDART du 5 juin au 18 juin :
Un homme qui conjugue peinture, plaisir et : passion.
Peintre Français né en 1934, René Beudart vit et travaille en Provence. Il s'initie très tôt au dessin à l'école des beaux arts de Nîmes, suit des cours d'architecture et s'engage dans un premier temps dans l'ébénisterie. Il débute la peinture à l'huile en 1959, parallèlement à une carrière aux chemins de fer comme conducteur. C'Est en 1993 qu'il effectue son premier voyage au Japon. Il découvre à cette occasion ce pays, sa lumière, ses cerisiers en fleurs, ainsi que l'architecture de ses temples et ses sanctuaires, autant d'éléments qui réveillent sa sensibilité et le décident à reprendre le pinceau à plein temps. Il est encouragé par le peintre Japonais Mizukami Takahiro, et conseillé par le peintre Français Claude Gauffrés qui le pousse à épurer ses toiles. Ses thèmes favoris sont des paysages de sa région; il s'agit avant tout d'œuvres figuratives, représentant des architectures de pierres sèches, des champs d'oliviers ou des lavandes. Influencé par les travaux des grands maîtres, tels (Daubigny Corot Monet, Sisley, Diaz de la Pena). Il se passionne pour la lumière de le Provence et de ses paysages. Plusieurs de ses œuvres ont été primées en Europe et exposées après la France en Belgique (Charleroi) et au Japon grâce au soutient de la ville d'Hiroshima. Martine BRES

Cristobal MATÉO du 19 juin au 2 juillet :
Cristobal Matéo à l'espace à l’espace Richard Casteau de Roussillon du 19 Juin au 2 Juillet 2018 Cristobal Matéo est influencé par la Provence, mais également par le Languedoc. mêlant une éclatante lumière à une large palette de couleurs. Les mazets entourés de vigne, d'amandiers ou d'oliviers ici et là sont souvent présents dans son oeuvre . l'artiste a établi son atelier Poulx et participe aux activités de l'association Alazarine, il a tenu sa première exposition individuelle à Roussillon en 2009 il expose également à Uzes. D'origine espagnole, ayant vécu en Provence et Languedoc toute sa vie, il peint un Midi idéal. Peut-être les lieux n'existent-ils pas toujours, mais ils sont bien réels, là, sous nos yeux, sur les toiles de Cristobal : collines dorées, vignes rouges, olivettes et mazets accolés aux bastides, toute une série de paysages chers au cœur des méridionaux. Cristobal Matéo, qui avoue ne pas avoir reçu de formation particulière, qui fait donc partie de ces autodictates qui ne semblent pas l'être, se dit influencé par Monet, pour l'approche impressionniste et par Jouenne pour son amour des paysages provençaux. Il a dans un premier temps tâté à l'aquarelle, une technique ne le satisfaisait pas. Il avait besoin de structurer sa création et de lui apporter une couleur plus dense. Très habile avec le couteau qui lui permet de donner beaucoup de matière à son travail, Cristobal Matéo excelle dans le paysage , La Camargue, le Luberon et Uzès sont ses dernières sources d'inspiration.

Marianne PISANI + Marie FRADIN + Marie-Hélène BRISSONÉ + Thibault MARCANT + … du 3 juillet au 16 juillet :

Christine TRESCA du 17 juillet au 30 juillet :
Mon travail se situe entre la figuration et l'abstraction.
La terre du Nord dans ses gris, vert et brun et celle du Sud dans ses ocres constituent ma palette. Dans les natures mortes, on retrouve les jeux d'ombre et de lumière de la peinture flamande.
Une réflexion sur l'art et la philosophie esthétique du Japon et de la Corée m'a incitée à approfondir d'autres techniques telles que la feuille d'or, le brou de noix, l'encre de chine et le fusain dans des compositions plus abstraites. Cette recherche a confirmé mon goût pour la simplicité, la pénombre, le charme de l'usure... d'un objet deviné ou d'une forme qui apparaît.

Gérard SCHLEICH du 31 juillet au 13 août :
De retour au village.
Voici près de deux ans que Gérard Schleich, figure d’adoption de notre village, n’avait pas exposé ses œuvres dans notre beau village. Vous le croisiez évidemment régulièrement dans les rues, bars et restaurants et également lors des rendez-vous citoyens du village. Personnage souriant haut en couleurs, faisant partie maintenant de la vie au quotidien, il a choisi Roussillon pour présenter l’évolution de son travail de 2017 et 2018.
Il sera présent Galerie Casteau du mardi 31 juillet au lundi 13 août 2018 de 11h à 15h et de 17h à 20h.
Vous êtes conviés au vernissage qui aura lieu le jeudi 03 août à 18h30

Cathy VULTAGGIO du 14 août au 27 août :
Lozérienne de naissance, vauclusienne de cœur. Peintre autodidacte, je peins pour exprimer ce que j’ai au plus profond de moi. Un travail figuratif et moderne à la fois, avec une peinture à l’huile sur toile de lin et parfois un ajout d’ocres, de cuir, de métal… Un survol des continents, au cœur de la diversité de l’humanité et de la terre, pour en saisir toutes les beautés, mais aussi un voyage intérieur.
J’ai eu le plaisir d’exposer avec les galeries :
« Autran » sur Aix en Provence , « Vitrine des Arts » sur Valréas, « Le Carrousel » sur Toulon et la galerie « Sous les toiles de Provence » de Bonnieux
- 2ème prix du public - Malaucène 2010
- 1er prix des peintres - Salon des artistes Castel’art - Châteaurenard 2013
- Elue Artiste d’excellence - Talents des arts 2015 Pôle d’exposition Sud Côte d’azur
- 1er prix du public - Salon d’automne - Bonnieux 2015

Alain PÉREZ du 28 août au 10 septembre :
Après son initiation auprès de trois peintres professionnels, Alain Perez a choisi de suivre ses propres perceptions.
Il prèsente aujourd'hui une approche tant technique que créatrice toute personnelle.
On sent un geste franc et spontané... une matière généreuse apporte force et caractère.
L'absence de dessin sur la toile offre une animation de bon aloi dans un style pouvant l'entrainer jusqu'à l'abstrait...
Des mélanges judicieux et une touche arrondie adoucissent l'ensemble.


Marie-Simone RAY du 11 au 24 septembre :


Jean-Xavier COMBE du 25 sept au 8 octobre :

Elise LANCIEN-ISNARD du 9 octobre au 22 octobre :

Dominique Eelbo + Alice.. + Thierry … du 23 octobre au 5 novembre :





Scroll